KAUSE 4 KONFLIKT Fornication Under Control of King-Tous droits réservés
KAUSE 4 KONFLIKT Fornication Under Control of King-Tous droits réservés

Voici la review surprise du jour: Kause 4 Konflikt, Fornication Under Control of King !

Le hasard est une chose formidable. Je zone sur Youtube, j’ écoute des trucs et puis tout à coup je me prend une beigne. Tiré de ma torpeur, j’appuie sur pause, je scrolle vite en haut de la page pour voir le nom du groupe. Kause 4 Konflikt. Gné ? Inconnu au bataillon mon capitaine. Quoiqu’il en soit, accroché au chant et aux riffs monstrueusement puissants qui s’échappe de mes enceintes, je pars à la pêche aux infos. Ô joie ! Et cocorico aussi. Kause 4 Konflikt représente la France.

En effet le combo survolté émerge toutes guitares dehors de Paris. Avant de savoir ça, j’aurais mis un billet sur n’importe quel bled américain tant ce qui sortait de ma sono m’a impressionné. Loin de moi l’idée de dénigrer nos groupes. Mais là… A part un Gojira, je vois pas trop à qui ou quoi comparer le groupe en termes de production dans nos contrées. Les intéressés excuseront mes lacunes en la matière.

Quelques mots…

Pour commencer, Kause 4 Konflikt se compose donc de cinq membres: SBT OTS au chant, ALX et JAY DEZ aux guitares, KTS à la basse et MEHDI à la batterie. K4K se définit plus précisément comme un groupe d’ « Offensive Warcore », ce qui, n’en doutons pas un seul instant, leur va très bien. Les Parisiens indiquent également être influencés par « le Thrash moderne et le Hardcore Métal ». Jusqu’ici pour ma part, tout va bien. Le disque pue la testostérone, les chants virulents et les riffs turbocompressés. Rajoutons une section rythmique qui pilonne bien comme il faut. Et bien voilà, vous avez un bâton de dynamite allumé en guise d’album.

KAUSE 4 KONFLIKT: Fornication Under Control of King-La Review

Souvenez vous, j’avais appuyé sur pause. Quelque peu excité par tout ca, je remets l’album au début. Dès l’ intro du disque Less One, quelque chose de légèrement familier me revient en tête. Cette guitare, cet effet… Pantera, Cowboys From Hell ! Mais le souvenir s’arrêtera là car la suite n’ a absolument rien à voir avec les Texans. Nous avons ici affaire à un autre genre de bestiau. Et pas des plus calmes.

Less One nous amènera directement sur le très explosif You Sign For It. Et les choses sérieuses démarrent. Pied au plancher, à toute blinde, les Parisiens se permettent également d’inclure dans la chanson un sample de la célèbre tirade de Samuel Jackson alias Jules dans Pulp Fiction en fond. En fait, si je devais faire un parallèle avec le film je dirais que You Sign For It représente la citation que Kause 4 Konflikt récite avant de tirer, auditivement bien sûr, à bout portant.

Sans délai, God Pretends balaiera la moindre de mes hésitations, s’il en restait. Putain… quel riff !!! Excusez ma grossièreté mais ça poutre sévèrement comme dirait l’autre. La violence du groupe prend toute son ampleur et démontre également de belles compétences mélodiques tout en conservant un sens de l’urgence conséquent. En cet instant, selon moi, le disque s’envole et ne retouchera terre qu’en de rares occasions.

Brisons la glace, et quelques côtes

Kause 4 Konflikt continuera sur cette lancée tout au long de l’album, sachant varier les plaisirs lorsque l’occasion se présente. Fornication Under Control of King est un disque brutal certes, mais le combo se plaît aussi à jouer avec certaines dynamiques. Par exemple Nothing For No One empruntera une voie plus mélodique au départ, entretiendra un tempo rapide avant de subitement casser son rythme, laissant tout l’espace nécessaire au riff final, majoritairement écrasant, de s’installer.

Aussi, les Scapegoat (feat. Esben) ou Ain’t Give A Shit, tour à tour Heavy et rapides, s’ancreront dans une tradition plus Hardcore New School que Thrash, même si cette dernière influence se traduit toujours par de courtes interventions de solos au détour de choeurs virils chers au genre. Pour ce qui est des invités, outre Esben, le surpuissant Jawbreaker verra Les Tambours du Bronx (qui par le passé, avaient fait quelque chose avec Sepultura si je ne dis pas de sottises ) accompagner la bande sur un brûlot bien énervé.

Offensive Thrash WarMachine

Sur le plan du groupe lui même, il faut souligner une chose: j’ai sincèrement la sensation d’écouter une machine de guerre incroyablement bien huilée. L’image peut faire sourire mais c’est exactement de cela dont il s ‘agit. L’ensemble est d’une homogénéité parfaite. A titre personnel, j’aimerai également mettre en valeur le travail fait par Mehdi, le batteur. Ce mec cogne comme s’il n’ y avait pas de lendemain. Plus sérieusement, son sens du rythme porte les morceaux dans des sphères de groove et d’énergie qui font plaisir à entendre.

Le reste du combo n’est évidemment pas en reste et les performances au chant ainsi qu’aux guitares/basse sont de haute volée. Le groupe fonctionne en symbiose et ca se sent.

KAUSE 4 KONFLIKT: Fornication Under Control of King- En conclusion

N’y allons pas par quatre chemins pour achever cette review, avec Fornication Under Control of King, Kause 4 Konflikt a sorti un foutu bon disque. Si des noms comme Power Trip ou Red Death font qu’une ampoule s’allume au dessus de votre tête à leur évocation, allez-y. Foncez tout droit, il n’y aura pas de déception. Le mélange Thrash/Hardcore opère comme par magie et le combo se montrera tout à fait à la hauteur de vos attentes. Sauvage et instoppable, K4K se hisse sans mal à la hauteur des ténors du genre et contentera tous ceux qui aiment leur Crossover servi avec une dose de [insérez votre style préféré]-Core supplémentaire.

Honnêtement, je ne vois pas grand chose à ajouter, l’écoute vous convaincra beaucoup mieux que les mots.

Un grand bravo à eux, et merci. Moi je retourne sur Bandcamp acheter l’album.

Chronique réalisée à partir du service de streaming Bandcamp

Kause 4 KonfliktFornication Under Control of King: Disponible depuis le 31/01/2020 via Built To Rock

Kause 4 Konflikt Online: Twitter | Facebook | Instagram | Bandcamp


%d blogueurs aiment cette page :