Death: 30 ans de Spiritual Healing-Tous droits réservés
Death: 30 ans de Spiritual Healing-Tous droits réservés

Death, c’est la vie !

Chuck Shuldiner, pour commencer a fondé Death qui publia il y a 30 ans pile ce Spiritual Healing dont nous parlons. Ensuite, le groupe représente pour moi l’alpha et l’oméga du Death-Metal. Le refus de Shuldiner de laisser tel quel, gisant, un genre qu’il a contribué à créer (le nom du style lui doit énormément parait-il, bien que cela soit parfois contredit) en est l’exemple. Au départ, Le chanteur/guitariste fait le lien entre un Thrash ultradopé et un « autre chose » puis qui mutera plus tard en un groupe certes efficient dans une certaine vision de la musique, mais aussi dans son cheminement, son futur.

Gardant la vitesse des guitares ainsi que les fameux growls en guise de chant, Death ajouta au fur et à mesure que les sorties s’enchaînèrent un côté Prog à ses compositions, signant à mon très humble avis, l’une des plus intéressantes discographies qu’un tel groupe ait pu sortir. Et donc Spiritual Healing en fait partie. Laissant tomber le côté horrifique de Scream Bloody Gore et LeprosyChuck Schuldiner composera à partir de Spiritual Healing des chansons et thématiques plus matures et réfléchis à propos de notre société, lui même et ses relations avec ce qui l’entourait. Le groupe, globalement, opte ici pour une musique plus technique, plus mélodique également, et moins frontale, bien que gardant une facette agressive et dynamique.

Spiritual Healing, influences

L’album, généralement considéré comme l’un des meilleurs que Death ait sorti (en février 1990) doit aussi beaucoup à la présence de James Murphy à la guitare associée au talent de compositeur de Chuldiner. Les thèmes abordés, divers et variés, vont du télévangélisme, l’avortement, à la génétique.

Par la suite Death poussera encore plus loin sa nouvelle orientation musicale avec Human notamment, l’album suivant. Mais pour l’heure, Spiritual Healing offre de sacrés bons moments. Duels de guitares, changements de tempos changeant à la vitesse de l’éclair et compos inventives vous attendent à l’intérieur du disque.

Les Floridiens ont influencé un nombre incalculable de musiciens depuis. N’importe quel combo moderne du genre doit quelque chose à Death. Que ce soit en terme de techniques ou de créativité d’ailleurs. Certains ont penché vers le côté Prog du groupe, d’autres ont été scotchés par la virulence des titres.

Quoi qu’il en soit, Spiritual Healing représente un tournant à la fois dans la carrière de Death et dans l’orientation musicale d’un genre tout entier.

(Sources: Wikipedia-Allmusic)

%d blogueurs aiment cette page :