« New World New Eyes » est le 10ème album studio de HOUSE OF LORDS après la sortie bien accueillie de Saint of the Lost Souls.

Enregistrée et produite par le chanteur et cerveau du groupe, James Christian, cette collection de chansons a un nombre incroyable de rockers up-tempo et mid-tempo mélangés à des ballades puissantes, qui se penchent un peu plus vers les claviers cette fois-ci, mais sans compromettre le son de marque du groupe, basé sur le travail de guitare de Jimi Bell.

House Of Lords , l’avant New World New Eyes

« New World New Eyes« , déjà l’une des sorties rock mélodiques les plus attendues de l’année, ne décevra pas les fans du groupe ou du genre. Le chant bien travaillé et fluide de James Christian amène le groupe vers de nouveaux sommets. Le guitariste Jimi Bell est en feu et les riffs mélodiques de l’album vous couperont le souffle. Chris Tristram à la basse joue plus solidement que jamais et BJ Zampa apporte une base de rythme forte et puissante à HOUSE OF LORDS.

Cette fois, le groupe a coopéré avec nul autre que Mark Spiro (Giant, Bad English, Cheap Trick etc.) sur l’écriture de la plupart des chansons. Plus de collaboration est venue via Tommy Denander, Chris Pelcer et Richard Hymas.
Il faut souligner que HOUSE OF LORDS a fait ses débuts en 1989 avec la sortie de leur opus éponyme, un disque toujours considéré comme l’un des meilleurs disques de rock des années 80. Le son colossal, la voix flamboyante de James Christian ainsi que les capacités instrumentales du groupe (qui comprenait l’ancien claviériste et ex Angel Gregg Giuffria, ainsi que les sommités Lanny Cordola, Chuck Wright et Ken Mary), rappelaient des chefs de file comme Whitesnake, Deep Purple ou bien Van Halen ont immédiatement porté le groupe à l’attention des médias musicaux traditionnels puis des masses de fans de hard rock des années 80.

L’album Sahara avant une petite traversée du désert

Avec son deuxième effort, Sahara, HOUSE OF LORDS a connu un succès considérable sur les cartes radio et vidéo avec sa reprise de « Can’t Find My Way Home » de Blind Faith. Ensuite, après une tournée avec Nelson en 1991, le groupe se dissout, pour finalement revenir avec une nouvelle programmation (avec les membres originaux Giuffria et Christian) en 1992 avec Demon’s Down. Avec le changement de climat musical à l’époque,HOUSE OF LORDS entra en hibernation jusqu’à ce que la formation originale soit de retour en 2000, sortant le controversé Power and the Myth, un album qui présentait un son plus orienté vers le hard rock progressif avec des influences rock des années 70.

HOUSE OF LORDS revient avec un nouveau monde et un nouveau regard !

Après une courte tournée européenne, le chanteur James Christian décida par la suite de revenir au son Arena Rock de HOUSE OF LORDS, créant un nouveau groupe avec la bénédiction du membre fondateur Gregg Giuffria, parti juste avant la sortie de «Power and the Myth». Les nouveaux membres Jimi Bell à la guitare et B.J. Zampa à la batterie ont donné un véritable son puissant au cinquième album studio, «World Upside Down», un album qui fit globalement sensation dans les scènes de hard rock et de rock mélodique. Cet album a été suivi par le tout aussi impressionnant «Come to My Kingdom» en 2008, «Cartesian Dreams» en 2009, «Big Money» en 2011, «Precious Metal» en 2014 et «Saint of the Lost Souls» en 2017.

Le groupe a tourné sans relâche en Europe et aux États-Unis pour soutenir leurs sorties puis devint un véritable incontournable de la scène hard rock sur les deux continents. HOUSE OF LORDS est donc synonyme de crochets superbes et d’ambiances majestueuses qui rappellent les souvenirs de leur premier album stellaire, de riffs de guitare monumentaux et d’une production à tomber par terre. Tous ces ingrédients, vous les trouverez en abondance sur «New World – New Eyes» !

CLIP DE BOTH OF US VISIBLE ICI

%d blogueurs aiment cette page :