METAL CHURCH From The Vault

METAL CHURCH-From The Vault-Tous droits réservés
METAL CHURCH-From The Vault-Tous droits réservés

From The Vault, une compilation en édition spéciale

METAL CHURCH sortiront From The Vault, par Les vétérans du Metal de la côte ouest via REAPER ENTERTAINMENT le 10 avril 2020 en Europe. Cette dernière version est une compilation en édition spéciale qui comprend 16 titres inédits de l’ère Mike Howe , dont quatre morceaux studio nouvellement enregistrés. Avec également un redux du classique préféré des fans du groupe, « Conductor « . L’album compile d’autres morceaux à partir de divers enregistrements de l’histoire du groupe. Il y a aussi cinq morceaux comme des sessions d’enregistrement Damned if You Do de 2018 , trois covers et trois morceaux bonus inédits de l’album « XI » . En outre, les pistes 1 à 4 ont été mixées et masterisées par Chris « The Wizard Collier » (KXM, Whitesnake, Prong, Korn) et les pistes 5 à 16 ont été mixés et masterisés par Kurdt Vanderhoof .

Une compilation pour les anciens et les nouveaux fans de Metal Church

En second lieu, Mike Howe commente ;
« Cet album est pour les fans et contient des morceaux inédits vraiment sympas, je pense que les fans de Metal Church partout apprécieront vraiment! »  

Né de la scène West Coast Metal des années 80, Metal Church a rapidement gravi les échelons. Par la suite, après avoir signé un accord avec Elektra Records, ils ont sorti deux albums acclamés par la critique, leur album éponyme Metal Church et The DarkAvec la montée de la scène Heavy Metal aux États-Unis, Metal Church a entamé une tournée très réussie avec Metallica. Par ailleurs, ils ont abordé les problèmes politiques et sociaux du jour avec les sorties de Blessing In Disguise et The Human Factor. À une époque où les combos de Heavy Metal quittaient l’underground et faisaient partie de groupes de Hair MetalMetal Church reste globalement fidèle à ses racines. 

En mars 2016, Metal Church a sorti son onzième album studio XI qui a atteint la 57e place du Billboard Top 200 et a également atterri sur plusieurs autres charts à travers le monde. Le précédent album de Metal Church, Damned If You Do, faisait suite à XI et a atterri sur de nombreux charts à travers le monde en 2018. L’album a été décrit comme un croisement entre les emblématiques albums du groupe Blessing In Disguise et The Human Factor.


Précommandez « From The Vault » ici: https://www.reapermusic.de/ metal-church-from-the-vault Plus d’infos bientôt – restez à l’écoute! 

Metal Church:

Mike Howe – Chant

Kurdt Vanderhoof – Guitares

Stet Howland – Batterie

Steve Unger – Basse

Rick Van Zandt – Guitares

Death: Spiritual Healing

Death: 30 ans de Spiritual Healing-Tous droits réservés
Death: 30 ans de Spiritual Healing-Tous droits réservés

Death, c’est la vie !

Chuck Shuldiner, pour commencer a fondé Death qui publia il y a 30 ans pile ce Spiritual Healing dont nous parlons. Ensuite, le groupe représente pour moi l’alpha et l’oméga du Death-Metal. Le refus de Shuldiner de laisser tel quel, gisant, un genre qu’il a contribué à créer (le nom du style lui doit énormément parait-il, bien que cela soit parfois contredit) en est l’exemple. Au départ, Le chanteur/guitariste fait le lien entre un Thrash ultradopé et un « autre chose » puis qui mutera plus tard en un groupe certes efficient dans une certaine vision de la musique, mais aussi dans son cheminement, son futur.

Gardant la vitesse des guitares ainsi que les fameux growls en guise de chant, Death ajouta au fur et à mesure que les sorties s’enchaînèrent un côté Prog à ses compositions, signant à mon très humble avis, l’une des plus intéressantes discographies qu’un tel groupe ait pu sortir. Et donc Spiritual Healing en fait partie. Laissant tomber le côté horrifique de Scream Bloody Gore et LeprosyChuck Schuldiner composera à partir de Spiritual Healing des chansons et thématiques plus matures et réfléchis à propos de notre société, lui même et ses relations avec ce qui l’entourait. Le groupe, globalement, opte ici pour une musique plus technique, plus mélodique également, et moins frontale, bien que gardant une facette agressive et dynamique.

Spiritual Healing, influences

L’album, généralement considéré comme l’un des meilleurs que Death ait sorti (en février 1990) doit aussi beaucoup à la présence de James Murphy à la guitare associée au talent de compositeur de Chuldiner. Les thèmes abordés, divers et variés, vont du télévangélisme, l’avortement, à la génétique.

Par la suite Death poussera encore plus loin sa nouvelle orientation musicale avec Human notamment, l’album suivant. Mais pour l’heure, Spiritual Healing offre de sacrés bons moments. Duels de guitares, changements de tempos changeant à la vitesse de l’éclair et compos inventives vous attendent à l’intérieur du disque.

Les Floridiens ont influencé un nombre incalculable de musiciens depuis. N’importe quel combo moderne du genre doit quelque chose à Death. Que ce soit en terme de techniques ou de créativité d’ailleurs. Certains ont penché vers le côté Prog du groupe, d’autres ont été scotchés par la virulence des titres.

Quoi qu’il en soit, Spiritual Healing représente un tournant à la fois dans la carrière de Death et dans l’orientation musicale d’un genre tout entier.

(Sources: Wikipedia-Allmusic)

MISERY INDEX en tournée

MISERY INDEX en tournée-Tous droits réservés
MISERY INDEX en tournée-Tous droits réservés

MISERY INDEX part en tournée européenne avec NAPALM DEATH et ROTTEN SOUND !

Les Death Metalleux  MISERY INDEX  sont sur le point de se lancer dans leur tournée européenne annoncée avec NAPALM DEATH et leurs voisins du label ROTTEN SOUND. La tournée débutera ce soir au Kulttempel à Oberhausen et liste complète des concerts confirmés se trouve ci-dessous.

Afin de célébrer la déferlante sonore qui s’annonce, MISERY INDEX  s’associe à Metal Hammer (Royaume-Uni) pour la sortie d’un bref documentaire historique / tournée sur ces maîtres de la mort! Vous pouvez regarder le documentaire en entier  ICI 

MISERY INDEX tournera pour défendre RITUALS OF POWER

Le groupe commente l’album:« ‘Rituals of Power‘ est un désaveu et un avertissement contre les conséquences de notre soi-disant âge  » post-vérité « . Chacune des 9 chansons tourne librement autour de ce thème, mais chaque piste est également très autonome. Sur l’album, cependant, elles sont toutes animées en tant que monstre « réanimé »; il s’agit d’ environ 35 minutes de balistique auditive dérivée, mais cohérente, entraînées par les riffs. Nous étions énervés et en feu pendant l’écriture et l’enregistrement, et nous pensions:  » Nous avons décidé d’écrire le meilleur album possible, en nous basant sur ce que nous aimerions entendre en premier en tant que fans de cette musique, et nous ne pourrions pas être plus heureux. « 

MISERY INDEX revient furieusement avec son tout nouvel album, ‘Rituals of Power ! Avec leur sixième LP, les icônes américaines de la brutalité affichent la force de la maturité issue de l’expérience acquise en tant que machine de tournée implacable. La tendance générale de leur évolution continue à incorporer moins d’éléments dits « Core » et à se diriger vers le death metal classique, trouvant ainsi une grande valeur.

L’expérience de la route

Lorsque leur premier EP Overthrow‘ a été enregistré en 2001 par le chanteur et bassiste Jason Netherton (ex-DYING FETUS) avec (à l’époque) le guitariste et chanteur Mike Harrison et le batteur Kevin Talley (ex-DYING FETUS), MISERY INDEXa immédiatement tracé une ligne pour explorer et repousser les limites du Death Metal et du Grindcore, en tirant l’influence de groupes comme MORBID ANGEL, NAPALM DEATH, TERRORIZER, BOLT THROWER et ENTOMBED. L’ancien projet est passé à un groupe à plein temps lorsque le guitariste Sparky Voyles (ex-DYING FETUS) s’est joint à eux.

En 2003, MISERY INDEX a lancé son premier album «Retaliate», aux critiques exceptionnelles et donna de nombreuses tournées de soutien puis de festivals en Europe et en Amérique du Nord. Après plusieurs changements de line-up, le deuxième album «Discordia» est sorti en 2006 avec encore plus de tournées dans son sillage. Leur troisième opus, Traitors (2008) a suscité des réactions extraordinaires de la part des critiques et des fans, et a vu le groupe sur la route à nouveau jusqu’en 2009.

MISERY INDEX a lâché Heirs to Thievery (2010) comme une bombe sur les masses Death Metal, brisant toutes les attentes. L’album a été à la fois un succès commercial et critique, élevant le groupe en tête d’affiche. Au cours de cette année, le guitariste de longue date Sparky Voyles a été remplacé par Darin Morris.

L’appétit vient en tournant

Une série de concerts et de festivals à travers le monde ont suivi et sur la date de Munich pour la tournée `Full of Hate  » aux côtés de CANNIBAL CORPSE, BEHEMOTH et LEGION OF THE DAMNED, le groupe a enregistré son premier album live. Sorti début 2013, Live in Munich incarnait parfaitement la brutalité et la férocité que MISERY INDEX a élevé à un nouveau niveau avec leur cinquième LP « The Killing Gods«  en 2014. 

Maintenant avec « Rituals of Power« , qui tourne autour du concept de « vérité » , MISERY INDEX revient avec neuf pistes écrasantes qui abordent comment la « vérité  » a été construite et modelée à travers l’histoire comme un moyen de maintenir le pouvoir, les régimes et les idéologies. Préparez-vous, tenez-vous bien et courez à couvert, la colère de MISERY INDEX est sur nous et ils sont plus furieux que jamais. 

Les dates de concerts

+ Napalm Death + Eyehategod + Rotten Sound + Bat

07 Fev 20 Oberhausen (DE) Kulttempel (Sold out!)
08 Fev 20 Hamburg (DE) Gruenspan (Sold out!)
09 Fev 20 Nuremberg (DE) Der Hirsch
11 Fev 20 Vienne ( AT) Arena
12 Fev 20 Prague (CZ) Roxy
13 Fev 20 Leipzig (DE) Werk 2
14 Fev 20 Berlin (DE) Astra
15 Fev 20 Mannheim (DE) MS Complex
16 Fev 20 Antwerpen (BE) Trix
18 Fev 20 Bournemouth ( UK) The Old Fire Station
19 Fev 20 Cardiff (UK) Tramshed
20 Fev 20 Brimingham (UK) O2 Institute
21 Fev 20 Glasgow (UK) Slay


22 Feb 20 Leeds (UK) Stylus
23 Fev 20 Londres(UK) The Electric Ballroom
25 Fev 20 Haarlem (NL) Patronaat
26 Fev 20 Saarbrucken (DE) Garage
27 Fev 20 Lyon (FR) Ninkasi Kao
28 Fev 20 Nantes (FR) Warehouse
29 Fev 20 Toulouse (FR) Metronum
01 Mar 20 Biarritz (FR) Atabal
03 Mar 20 Paris (FR) La Machine du Moulin Rouge

04 Mar 20 Stuttgart (DE) Im Wizemann
05 Mar 20 Lindau (DE) Club Vaudeville
06 Mar 20 Muncich (DE) Backstage
07 Mar 20 Zurich (CH) Meh Suff! Winter Fest
08 Mar 20 Cologne (DE) Essigfabrik

MISERY INDEX est en tournée afin de promouvoir leur dernier LP Rituals of Power, dont nous vous disions le plus grand bien lors de notre chronique il y a quelques mois.

MISERY INDEX Online: Facebook I Instagram I Tweeter

Me and that Man-Le projet de Nergal (BEHEMOTH) arrive !

Me and That Man - Le projet de Nergal (BEHEMOTH) arrive ! -  couverture: Bartek Rogalewicz
Me and That Man – Le projet de Nergal (BEHEMOTH) arrive ! – couverture: Bartek Rogalewicz

Me and That Man, nouveau single

Le voile sombre entre le projet énigmatique de Dark Blues de Nergal et sa congrégation dévouée a finalement été levé. Napalm Records a le plaisir d’annoncer la sortie officielle du deuxième album de ME AND THAT MAN , intitulé New Man, New Songs, Same Shit, Vol.1 , le 27 mars 2020. Ils célébreront également la sortie avec un disque spécial à Londres le même jour, avec des invités spéciaux sur l’album.

Trois ans après ses débuts, ME AND THAT MAN est revenu avec une offrande certes différente de la première, mais non moins brillante. En outre, le mystérieux collectif s’est surpassé avec une nouvelle collection envoûtante, un lyrisme inquiétant sur du blues non filtré, du folk gothique, du country hors-la-loi et des hymnes aux influences américaines. 

L’album, passionnant, visite un tout nouveau spectre de vibrations et voit des icônes de la musique heavy notables telles que Corey Taylor (Slipknot), Brent Hinds (Mastodon), Matt Heafy (Trivium), Ihsahn (Emperor) et Sivert Høyem (Madrugada) signer le pacte avec le diable. New Man, New Songs, Same Shit, Vol.1 montre un chef-d’œuvre diversifié et dynamique qui présente donc Nergal sous un jour complètement nouveau, offrant un fort contraste avec les sons plus lourds de Behemoth. Le mal n’a jamais été aussi bon.

Nouvel album, nouvelles collaborations

Nergal, à ce propos, précise aussi quelle sorte de direction il souhaitait donner au nouvel opus. En somme, y figurent pléthore d’invités et non des moindres. De même, la présence de ces invités assurent à ce nouveau projet une diversité propre.

Nergal sur New Man, New Songs, Same Shit, Vol.1:

«Avec la plus grande fierté et… une sorte de soulagement; Je vous présente le deuxième album de ME AND THAT MAN – New Man, New Songs, Same Shit, Vol.1 . Cette fois, je voulais relever un défi différent et organiser un album de 11 chansons – chacune avec son propre caractère et son ambiance; aux côtés des personnes les plus talentueuses et les plus importantes de toute la scène – ensemble, nous partons en voyage au pays du blues, du folk, du country et même du western spaghetti. Seul le temps nous dira si nous atteignons la cible, mais je le crois profondément. 

Je suis très fier de ce travail et ce fut une tâche monumentale à accomplir. Par ailleurs, Je remercie CHACUN de nos invités à faire partie de ce projet: Mat & Matt, Niklas et Jørgen, Corey, Alan, Addi, Brent, Vegard, Sivert, Anders, Rob, Jerome, Johanna et NickeNous vous aimons tous d’ici jusqu’à la lune ! Sans la passion et le cœur que vous nous avez accordé, cela n’aurait pas été possible! »

Puis, après avoir sorti l’optimiste « Run With The Devil » avec Jørgen Munkeby du collectif Blackjazz norvégien Shining et l’influencé « outlaw »  « Burn Churches» avec Mat McNerney de Grave Pleasures , Me and that Man a sorti un troisième single – le sombre et émouvant «Surrender» , issu de New Man, New Songs, Same Shit, Vol.1 . La piste met en vedette le célèbre jazz/ doom blues/ industriel suédois Dead Soul ainsi que le jeu de guitare distinctif de Rob Caggiano ( Volbeat ). Il montre encore un autre aspect de la polyvalence du groupe – ce titre vous mettra sous le charme.

Infos sur l’album et dates de tournée

TRACKLIST

01. Run With The Devil, feat. Jørgen Munkeby (Shining NO)
02. Coming Home, feat. Sivert Høyem (Madrugada)
03. Burning Churches, feat. Mat McNerney (Grave Pleasures)
04. By The River, feat. Ihsahn (Emperor)
05. Męstwo
06. Surrender, feat. Dead Soul (nouveau clip)
07. Deep Down South, feat. Nicke Anderson (Entombed) / Johanna Sadonis (Lucifer)
08. Man Of The Cross, feat. Jerome Reuter (Rome)
09. You Will Be Mine, feat. Matt Heafy (Trivium)
10. How Come ? , Feat. Corey Taylor (Slipknot / Stone Sour) / Brent Hinds (Mastodon)
11.
Confession, feat. Niklas Kvarforth (Shining SE)

New Man, New Songs, Same Shit, Vol.1 sera disponible dans les formats suivants:

– CD Jewel Case
– CD Music Booklet
– LP Gatefold (Black)
– Deluxe Box
– Digital Album

ME AND THAT MAN live:

Exclusive New Man, New Songs, Same Shit, Vol.1 Release Show:

w / special invites:
27.03.20 UK – London / Islington Assembly Hall

Tournée Same Shit 2020, avec Frank The Baptist, Mulk
02.04.20 PL – Wroclaw / Zaklete Rewiry
03.04.20 PL – Szczecin / Kosmos
04.04.20 PL – Gdansk / Stary Manez
05.04.20 PL – Torun / Lizard King
15.04.20 PL – Warszawa / Palladium
16.04.20 PL – Krakow / ZetPeTe
17.04.20 PL – Poznan / Tama
18.04.20 PL – Gostyn / Hutnik
19.04.20 PL – Katowice / P23 

20.06.20 – Hellfest / Clisson 

21.06.20 BE – Dessel / Graspop Festival 
25.06.20 ES – Rivas-vaciamadrid / Auditorio Miguel Rios
26.06.20 ES – Madrid / Rock The Night Festival
09.07.20 SE – Gävle / Gefle Metal Festival
05.08.20 CZ – Jaromer / Brutal Assault En



Blue Oyster Cult: live, classiques,nouveauté + date à Paris

Blue Öyster Cult : albums live-Tous droits réservés
Blue Öyster Cult : albums live-Tous droits réservés

Blue Oyster Cult : album en 2020

Le groupe légendaire BLUE OYSTER CULT annonce un nouvel album:

Depuis Curse of the Hidden Mirror, en 2001, le groupe de hard rock américain Blue Öyster Cult, notamment auteur du standard (Don’t Fear) The Reaper, n’avait pas sorti d’album studio. Après un léger teasing du chanteur et guitariste Eric Bloom, le groupe a confirmé le mercredi 10 juillet qu’il signait à nouveau sur un label, Frontiers Music srl., et qu’il en profiterait pour sortir un nouvel album, en 2020.

Eric Bloom a annoncé dans un communiqué :

Cela fait longtemps que BÖC n’a pas sorti d’album studio. La question qui revient le plus souvent parmi nos fans est ‘quand enregistrez vous de nouveaux morceaux ?’. Maintenant, nous nous tenons prêts pour cette aventure. Enregistrer avec Danny [Miranda, basse], Richie [Castellano, guitare et clavier] et Jules [Radino, batterie] devrait être une belle expérience après toutes ces années passées en tournée ensemble. Buck [Dharma, guitare et chant] sommes heureux de les inclure dans le processus de création et d’enregistrement.

Le mot de Buck Dharma

Buck Dharma a ajouté :

Le groupe actuel est super et n’a jamais rien enregistré en dehors de certains concerts, donc nous pensons qu’il est temps que nous écrivions et enregistrions de nouveaux morceaux. La moitié existe déjà et nous terminerons l’autre en cours de route.

2020 verra donc le groupe en profiter pour rééditer des albums comme Heaven Forbid (1998) et Curse of the Hidden Mirror (2001), qui n’étaient plus distribués dans certaines parties du monde. La compilation Cult Classic (1994) et l’album live A Long Day’s Night (2002) subiront le même traitement. Plusieurs concerts donnés par le groupe plus récemment bénéficieront aussi d’une sortie.

Dates de concert: en concert en FRANCE  / Paris – 02/06 @ Trianon!

Hard Rock Live Cleveland 2014: Sortie le 24 Janvier 2020infos
Cult Classic – infos Sortie le 24 Janvier 2020
40th Anniversary – Agents Of Fortune – Live 2016:
Sortie le 6 Mars 2020
Heaven Forbid – ré-édition

Nouvel album pour Septembre 2020 sur Frontiers srl

SAVAGE HANDS – THE TRUTH IN YOUR EYES

SAVAGE HANDS - THE TRUTH IN YOUR EYES - Tous droits réservés
SAVAGE HANDS – THE TRUTH IN YOUR EYES – Tous droits réservés

SAVAGE HANDS, nouvel album: THE TRUTH IN YOUR EYES

Groupe de rock lourd du Maryland, Savage Hands a lancé une nouvelle et intense vidéo aujourd’hui pour leur prochain single intitulé « Blue » du premier album à venir du groupe, The Truth In Your Eyes le 31 Janvier sur SharpTone Records. La vidéo arrive quelques semaines avant la tournée nord – américaine du groupe avec While She Sleeps. Les dates sont ci-dessous; Les tickets sont en vente maintenant!

« The Truth In Your Eyes est un tourbillon d’émotion, un aperçu de la vie dans son ensemble. L’ amour, la perte, le changement et l’ empathie. Vous pouvez vous attendre à vous sentir largué comme si vous êtes allé en enfer et en être revenu. Mais aussi comme une personne qui a changé . » – Mike Garrow (voix)

Au delà d’une fusion sonore faite d’expérimentation alternative, d’énergie métallique, et l’ attrait rock de surcroît, Savage Hands détaille les épreuves et les tribulations de la dépendance, la tromperie, la dépression et le chagrin. Le quintet du Maryland, Mike Garrow , Justin Hein [guitare], Nathan O’Brien [guitare], Jayvon Green [basse], et Alex Gacek [batterie] paignent des images poignantes sans pour autant tirer des coups de poing avec leur album de 2020, The Truth In Your Eyes.

Un travail sauvage et honnête

« Nous avons travaillé très dur pour essayer de créer des moments mémorables dans chaque chanson, » dit Mike. « Les paroles et les mélodies étaient accentuées. Il s’agissait de faire quelque chose d’ un peu différent. Toutes les histoires se focalisent sur la vérité et le mensonge. Si vous regardez quelqu’un, ses yeux révèlent souvent la vérité, même si elle ne le dit pas. Nous avons essayé de prendre des risques et d’être nous mêmes « .

Le combo metalcore-rock alternatif a introduit une identité singulière sur Barely Alive en 2018, son EP. Le projet a tranquillement fait près de 2 millions de vues dans un délai de moins d’un an comme ils ont attiré des éloges d’Alternative Press qui a affirmé: « Le lyrisme est le canal qui véhicule le plus d’ émotion. » Entre les deux tournées avec Wage War de Palisades, et Kublai Khan, ils ont signé sur SharpTone et ont donc commencé à travailler sur ce qui allait devenir The Truth In Your Eyes . Savage Hands construit un studio chez Michael et enregistre ces onze titres aux côtés du producteur Andrew Baylis [ My Enemies; I, Sylar ]. En fin de compte, Savage Hands présente une toute nouvelle histoire pour la musique lourde avec honnêteté déchirante.

TRACKLIST
01. Memory
02. Brain Dead
03. Blue
04. Demon
05. Rotten Soul
06. Washed Away
07. Lonely
08. Bloodshot
09. Break The Ice
10. Crazy
11. Never Change

SAVAGE HANDS – THE TRUTH IN YOUR EYES: Sortie le 31/01/2020 Sharptone Records

Facebook I Instagram I Site Officiel