VANISHING POINT  Dead Elysium

VANISHING POINT Dead Elysium

Plus de six ans après la sortie de « Distant Is The Sun« , VANISHING POINT, accompagné de « Dead Elysium« , se tient à nouveau prêt à conquérir le monde avec son assaut de métal mélodique de classe mondiale. Leur sixième album complet «Dead Elysium» revisite des sons épiques et explosifs avec des voix qui montent en flèche, des guitares lourdes ainsi que des éléments orchestraux envoûtants. Prévu pour sortir le 28 août 2020, «Dead Elysium» est un retour en forme pour le groupe de métal mélodique le plus emblématique d’Australie.

Dead Elysium, nouveau Vanishing Point de départ

Au début des années 1990, lorsque les anciens membres d’EYE Tommy Vucur, Jack Lukic et Joe Del Mastro ont trouvé le chanteur et frontman actuel Silvio Massaro VANISHING POINT se forma. Le premier album complet du groupe, « In Thought » (1997) a reçu des éloges et a cimenté le groupe en tant que stars montantes de la scène australienne du heavy metal en pleine croissance. Juste un an après « In Thought » connut une réédition par le label australien Metal Warriors, avec le nouveau (et actuel) guitariste Chris Porcianko.


Le groupe, avec ses compositions progressives mais toujours accessibles, et ses créations musicales, a réussi à marquer pas mal de points au fil des ans. Ils ont escorté de nombreux grands noms en tournée et ont parcouru le monde avec eux – parmi eux, le maestro suédois de guitare Yngwie Malmsteen, les maîtres finlandais du Symphonic Nightwish, Sonata Arctica, les pionniers du power-metal Helloween, Joe Satriani, Edguy, Dragonforce et même le légendaire Iron Maiden. Ils ont également fait leurs débuts européens à l’illustre Wacken Open Air en tant que premier groupe non signé de tous les temps.

Soleil lointain

2014: VANISHING POINT a ensuite sorti le disque largement considéré comme leur album le plus reconnaissable « Distant Is the Sun« . L’album a été reçu avec des éloges universels par les critiques comme les fans et le groupe a fait des tournées en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon. Puis rien ne s’est produit pendant assez longtemps.

Le guitariste Chris Porcianko nous explique ces derniers temps: « Nous avons rencontré de nombreux obstacles au fil des années entre « Dead Elysium » et « Distant Is The Sun« , nous aimerions penser que cet album est aussi une sorte de réflexion sur le parcours que nous avons eu en tant que groupe et en tant qu’individus au cours des dernières années. « VANISHING POINT a connu une résurgence et s’est lancé dans une campagne pour se remettre dans le viseur du monde du heavy metal. Peu de temps après, VANISHING POINT revient en tant que quintet avec l’introduction du bassiste Gaston Chin et du batteur Damien Hall.

Dead Elysium, bientôt là !

« Musicalement, honnêtement, j’ai juste suivi le courant. Naturellement les chansons sont sorties comme elles l’ont fait, il n’y a pas eu de processus de réflexion massif sur la façon dont les chansons devraient sonner », déclare Porcianko. Il poursuit: « Lors de l’écriture de l’album » Dead Elysium « , il y avait un thème général qui le traversait musicalement et lyriquement. Nous voulions vraiment aborder concernant l’état des affaires mondiales en général et puis la situation dans laquelle nous nous trouvons. »

Le thème général pour les paroles en écrivant cet album dans l’ensemble, c’était plus ou moins ce qui concerne la façon dont nous pouvons voir un changement positif. Comment pouvons-nous donc améliorer les choses en termes de prise en charge les uns des autres? Ce n’était certainement pas un cas de « faisons l’album le plus lourd possible, parce que ça doit être plus lourd »et toutes ces conneries – il s’agissait de laisser la musique parler d’elle-même et dans un sens, nous espérons que notre musique aide les gens à se connecter ou à se reconnecter. »

Vanishing Point, les différents rendez vous pour Dead Elysium

La chanson titre épique «Dead Elysium» ( visible ICI ) annoncera d’abord le nouvel album le 19 juin, suivi d’un deuxième single répondant au nom de «Salvus», saturé, dans une atmosphère sombre et mélodique. Les deux auront des vidéos comportant les paroles. Ensuite, un nouveau vidéoclip / single énergique et symphonique officiel nommé « Count Your Days » verra le jour peu de temps avant la sortie de l’album.

Les fans du monde entier compteront les jours avant l’arrivée de ce nouveau chef-d’œuvre, certains mourront d’envie de l’écouter enfin. Mais nous pouvons vous promettre une chose… VANISHING POINT avec «Dead Elysium» vaut absolument la longue attente!

Vanishing Point – Dead Elysium: Disponible le 28 Août 2020 via AFM Records

LINE UP

Silvio Massaro : Chant
Chris Porcianko : Guitare, chant, producteur
James « Bushy » Maier : Guitare
Adrian Alimic : Basse
Jennifer Borg : Chant sur « Recreate The Impossible »

TRACKLIST

01. Dead Elysium
02. Count Your Days
03. To The Wolves
04. Salvus
05. The Fall
06. Free
07. Recreate The Impossible
08. Shadow World
09. The Healing
10. The Ocean

VANISHING POINT Online: Facebook I Site Officiel

THE PRETTY RECKLESS DEATH BY ROCK AND ROLL

THE PRETTY RECKLESS DEATH BY ROCK AND ROLL

THE PRETTY RECKLESS a récemment sorti son nouveau single « Death By Rock And Roll« , qui déchire les classements radio Billboard et Mediabase Rock. En tout premier lieu, le titre est entré dans les charts radio allemands # 1, suscitant un énorme amour de la part des fans et des critiques.

Le groupe vient de partager la vidéo avec les paroles. Vous pouvez le visionner ICI

« Death By Rock And Roll » jouit des éloges universels de la presse. PAPER a décrit le single de THE PRETTY RECKLESS comme « une nouvelle offre bruyante. » Loudwire a étiqueté la chanson comme « une piste de rock de style hors-la-loi avec un chœur ascendant et évocateur, ainsi qu’une mélodie de guitare vibrante ». Tandis que Consequence of Sound l’a considérée comme « un hymne à la guitare ». Alternative Press a proclamé: « Dans une période d’incertitude générale sur le monde et un sentiment global de terreur, l’hymne rauque de THE PRETTY RECKLESS pourrait être exactement ce dont nous avons besoin pour traverser tout ceci. » MXDWN l’a baptisé « hymne rock instantané ».

A propos de THE PRETTY RECKLESS

THE PRETTY RECKLESS s’est formé à New York en 2008, et les musiciens ainsi que le défunt producteur Kato Khandwala ont d’abord fait des vagues avec leur premier disque Light Me Up en 2010. Après d’innombrables concerts, le groupe est revenu avec Going To Hell en 2014. Non seulement l’album a écrasé le Top 5 du Billboard Top 200, mais il a également déclenché trois succès n ° 1. « Heaven Knows » (le plus gros morceau rock certifié or de 2014), « Fucked Up World » et « Follow Me Down« . Un exploit qui n’avait pas été accompli par un groupe féminin depuis THE PRETENDERS en 1984.

Pendant ce temps, leur troisième offrande, Who You Selling For, les a vu revenir au # 1 sur le Mainstream Rock Songs Chart avec « Take Me Down« , qui les a cimenté comme « le premier groupe à envoyer ses quatre premiers singles au # 1 dans les charts », selon Billboard. Des louanges vinrent de Vogue, Nylon et plus encore, alors que le quatuor illumine des émissions de télévision telles que Letterman et Conan. Ensuite, avec plus d’un demi-milliard de streams, ils ont fait d’innombrables concerts à guichets fermés et ont tourné avec Guns N ‘Roses, Soundgarden et de nombreux autres gros groupes.

TAYLOR MOMSEN ONLINE:

FB: https://www.facebook.com/taylormomsen/
Twitter: https://twitter.com/taylormomsen
Instagram: https://www.instagram.com/taylormomsen/

THE PRETTY RECKLESS ONLINE:

FB: https://www.facebook.com/theprettyreckless/
Twitter: https://twitter.com/tprofficial
Instagram: https://www.instagram.com/theprettyreckless/
Site: https://deathbyrockandroll.com

THE PRETTY RECKLESS « Death By Rock N’ Roll« , visible ICI également.

DevilDriver Nouveau Single « Iona »

DevilDriver Nouveau Single « Iona »

DEVILDRIVER, les créateurs de dark groove metal les plus en vue, ont récemment annoncé la sortie très attendue de leur prochain double album, Dealing With Demons I avec en amont le single Iona. Le premier volume sortira le 9 octobre 2020 via Napalm Records et marquera ainsi la première sortie du groupe de nouveau contenu original depuis le célèbre Trust No One de 2016. Représentant le début d’une purge finale des thèmes qui ont longtemps appartenu au chanteur Dez Fafara et à la musique de DEVILDRIVER, chaque morceau de Dealing With Demons I illustre un démon différent à traiter ou à libérer et Iona n’en est qu’un parmi d’autres à expulser.

Devildriver avec Dealing With Demons s’apprête à taper très fort

Aujourd’hui, le groupe donne suite à la sortie de son dernier single en plein essor « Keep Away From Me » et de sa vidéo stimulante avec un autre hymne inoubliable – le deuxième single menaçant et prêt pour le mosh « Iona« . De la sinistre sirène à ses débuts à ses couplets groove également, la chanson envoie du lourd. La ligne de choeurs éphémères mais ébouriffante «Elle porte une rose noire…» invite l’auditeur à maintes reprises dans une histoire de fantômes effrayante ! Parcourez la route sombre dans les griffes d’Iona via le clip musical captivant, réalisé par Vicente Cordero, ci-dessous.

Regardez ici le clip officiel de «Iona»

Le chanteur Dez Fafara parle de «Iona» et des démons qui ont inspiré le morceau:

« Iona«  ne ressemble à aucune autre chanson de DEVILDRIVER que nous ayons publiée à ce jour. Des couplets frénétiques au refrain obsédant, cette chanson est un autre pas en avant pour pousser notre son ainsi que les oreilles de l’auditeur dans la mêlée ! Le refrain, » elle porte une rose noire , effigie d’une histoire fermée « , raconte l’histoire du fantôme mort depuis longtemps d’Iona et de son obsession de la mort représentée par les roses noires dans ses mains – chacune l’âme de quelqu’un qu’elle a pris dans cette vie sur une route sombre et solitaire, assimilant leurs âmes en roses noires, qu’elle porte pour l’éternité.

Ce thème se rapporte à moi-même et à «faire face aux démons» en ce que, souvent, nous, les gens, avons du mal à «laisser aller» les choses. Puis, cela peut être appliqué aux relations, à la mort, etc. Iona portant les roses noires symbolise son incapacité à avancer – toujours à la recherche de vengeance. Le passé est exactement cela – le passé – d’où l’ importance de lâcher prise et de ne pas être coincé dans une boucle perpétuelle.

Pré-commande traitant des démons I ICI

Brutal et viscéral

Porte-étendards respectés du Metal du 21e siècle, DEVILDRIVER a ainsi passé près de deux décennies à suivre une course artistique sans compromis et un dévouement sans faille à la route. Mené par le prolifique Dez Fafara, l’équipe californienne a gagné sa réputation comme l’un des groupes les plus actifs de la planète, tout en lançant une succession régulière d’albums brutaux mais distinctifs en cours de route.

Quant à l’album, Dealing With Demons I présente le groupe en forme olympique. Dez, les guitaristes Mike Spreitzer et Neal Tiemann, le batteur Austin D’Amond et le bassiste Diego « Ashes » Ibarra. Ce n’est certes pas seulement l’un des documents DEVILDRIVER les plus vicieux à ce jour, mais aussi l’un de leur plus meurtrier, c’est dire. Produit et conçu par Steve Evetts avec en plus l’ingénieur du son du guitariste Mike Spreitzer, c’est un triomphe pour le travail d’équipe et la ténacité.

Pour prendre un autre exemple: Avec de nouveaux jalons comme les vers étranges de Dez Fafara sur « Wishing » et le premier titre co-écrit du chanteur (le bouillonnant et poignant « Nest Of Vipers » a été écrit par Dez et Neal Tiemann), Dealing With Demons I livre férocement les chansons tout en ouvrant plusieurs nouvelles portes pour DEVILDRIVER à l’avenir. De l’oeuvre explicite et explosive « Keep Away From Me » ou bien aux images effrayantes de « Iona« , Dealing With Demons I est une preuve puissante que Dez et ses amis ont donné à DEVILDRIVER un coup de pied volatil et viscéral au cul. Les démons sont alors traités de la manière la plus dure.

Dealing With Demons I: Point de départ d’un nouveau futur

Dez Fafara ajoute:

« Il est temps de tout exposer sur deux disques. Je ne reverrai plus jamais ces sujets. J’écris sur ce type de nature humaine, déloyauté et malhonnêteté, amour et perte, depuis le début de ma carrière. Je vais dans une direction plus éveillée sur le plan lyrique à l’avenir. Beaucoup de gens disent que ma musique leur donne de la force. Mais ce qu’ils ne réalisent pas, c’est que ces sujets me hantent. Au cours de ces dernières années, nous avons donc fui les incendies de forêt, ma femme a lutté contre le cancer et maintenant nous traversons une pandémie… c’est donc ce que c’est… jetons le tout sur la table et purgeons. Je veux aborder différents sujets à l’avenir, nous y voici donc maintenant. J’ai tout mis sur un double album pour que vous puissiez tous l’entendre. « 

Ce n’est que le début: les fans doivent se préparer à l’assaut de ce qui va arriver plus tard avec le deuxième volume imminent du double album, qui promet d’aller encore plus loin. Il s’agit donc d’une accélération en deux temps vers l’avenir. Autrement dit, après avoir été témoins de Dealing With Demons I, les auditeurs réclament déjà la seconde moitié !

Devildriver a aussi plein de cadeaux pour vous !

Une gamme de produits, de bundles et de formats musicaux incontournables est disponible dans les magasins officiels Napalm Records et DEVILDRIVER, y compris des CD, du vinyle exclusif de différentes couleurs, des picture discs, des cassettes, des planches à roulettes, des cahiers, des vêtements, et davantage.

Cliquez ICI pour les emplacements pour acheter des formats et des marchandises !

De plus, pré-commandez n’importe quel format de Dealing With Demons I via la boutique Napalm Records et vous êtes automatiquement inscrit à un cadeau pour gagner l’une des deux bannières exclusives Dealing With Demons I.

LINE UP

Dez Fafara – Chant
Mike Spreitzer – Guitare
Neal Tiemann – Guitare
Diego Ibarra – Basse
Austin D’Amond – Batterie


TRACKLIST

01. Keep Away From Me
02. Vengeance Is Clear
03. Nest Of Vipers
04. Iona
05. Wishing
06. You Give Me A Reason To Drink (feat. Simon Blade Fafara)
07. Witches
08. Dealing With Demons
09. The Damned Don’t Cry
10. Scars Me Forever

DEVILDRIVER Online: Facebook I  Instagram  I Twitter  I Site Officiel

Heilung : BO de la série Vikings

Heilung : BO de la série Vikings

La musique d’HEILUNG est présente dans la toute nouvelle saison de la série «Vikings» dont les extraits viennent de leur dernier album, Futha !.

L’épisode 10 de la saison 6 présente plusieurs fragments et on peut également retrouver un extrait dans l’une des scènes 

À regarder ICI

Heilung: Musique, série, vikings, jeux vidéos et baskets

La musique de l’énigmatique groupe de musique du monde HEILUNG s’écoute dans la toute nouvelle saison de la série «Vikings», issue de l’album Futha. L’épisode 10 de la saison 6 présente plusieurs fragments des morceaux «Fylgija Ear», «Hamrer Hippyer» et «Alfadhirhaiti». Un extrait de l’utilisation de la musique dans l’une des scènes de la «Rus Army» se trouve ICI.

HEILUNG commente la collaboration: « Il s’agit d’un honneur de figurer dans cette énorme série avec nos collègues talentueux de Wardruna. Nous saluons l’équipe derrière » Vikings » pour son excellent goût musical 😉 »

Avant de se retrouver dans la série Vikings, il ne s’agissait pas de la première fois que la musique de HEILUNG était utilisée en dehors de Futha. L’année dernière, le groupe a annoncé sa collaboration avec la société de jeux vidéo Ninja Theory sur la bande originale de leur prochain jeu, «Senua’s Saga: Hellblade II». La bande-annonce se trouve ICI. Le morceau «Krigsgaldr» apparut ensuite dans une publicité de 2018 pour la collaboration Adidas x Alexander Wang. Regardez la publicité ICI.

De l’influence de la femme

HEILUNG a précédemment publié une toute nouvelle vidéo pour le morceau «Norupo», tirée du dernier album du groupe «Futha». La vidéo a pour décor le site des Menhirs de Monteneuf en France. La superbe vidéo peut se visionner ICI.

Norupo‘ se trouve dans le dernier album de HEILUNG ‘Futha‘, publié le 28 juin 2019. La pochette et les détails de l’album de ‘Futha‘ peuvent se consulter ci-dessous.

« Ofnir » était un album très masculin. Pour le créer, HEILUNG a pris une grande partie des paroles d’inscriptions runiques préservées sur les armes et les armures. « Futha » est la contrepartie, le point d’équilibre, le côté féminin. Ici, les paroles proviennent de la vieille poésie islandaise, dans laquelle les saintes femmes chantent des sorts magiques et offrent leurs bénédictions. Par conséquent, les voix féminines sont plus importantes sur « Futha« .

HEILUNG signifie «guérison» en allemand et cela décrit également le cœur du son du groupe. L’auditeur est censé être à l’aise et détendu après un voyage musical magique parfois mouvementé.

Heilung, ou quand l’inspiration pour Futha se trouve chez les Vikings

HEILUNG remonte loin dans le temps à l’âge du fer d’Europe du Nord ainsi qu’ à la période Viking pour créer leur expérience sonore. Le groupe utilise à cet égard de nombreux moyens dans ses chansons: de l’eau courante aux os humains, des épées et des boucliers reconstruits aux anciens tambours à cadre jusqu’à des anneaux en bronze.

Quand HEILUNG a sorti «Ofnir» en 2015, le groupe danois ne pouvait guère anticiper le succès décisif de leur premier album. Des spectacles en direct spectaculaires, des critiques élogieuses puis un buzz underground massif ajouté à la demande constamment élevée pour ce long métrage représentent la raison pour laquelle leur nouveau label Season of Mist n’a pas hésité à rééditer «  Ofnir  » dans plusieurs formats d’édition collector. Puis l’album live de HEILUNG, ‘LIFA‘ (2017) est sorti en parallèle.

Le mot « Futha », tiré d’un artefact, semble encore controversé à ce jour. De grands noms de la runologie comme Düwel et Heizmann ne peuvent d’ailleurs s’entendre ni sur le déchiffrement ni sur le sens de la description.… Le mot se trouve gravé dans un bractéate d’or de Skåne (SE), produit vers 500-530 après JC, découvert en 1831 avec des médailles ou pièces divisées en différentes catégories à l’aide de l’archéologue suédois Oscar Montelius.

La chatte et le coq

Le bractéate en question est donc un soi-disant C-bractéate nommé Schonen II-C (Schonen: le nom allemand de Skåne) avec un cheval et un visage. L’inscription de la rune se situe entre les pattes postérieures du cheval. On peut trouver intéressant de mentionner ici le fait que la majorité des inscriptions d’ensemble complet de runes commencent par « futh », également les trois premières lettres de tous les alphabets runiques. On considère que nos ancêtres ont vu un potentiel magique dans la gravure de la ligne runique complète, mais il y a aussi une grande importance dans les débuts. La science n’a pas encore la clé du sens de ne graver que les deux premières lettres, mais il y a beaucoup de théories.

Cela nous amène à un bâton runique trouvé à Bergen, qui a reçu la classification archéologique plutôt poétique B011. Il porte l’inscription: « felleg er fuþ sin bylli Fuþorglbasm », qui signifie en fait: « La chatte est belle, que le coq la remplisse » (!). Il est également intéressant de noter que l’amulette Högstena, que nous utilisons par ailleurs dans la chanson « Galgaldr« , a un déchiffrement alternatif du mot « futh », qui dans ce contexte signifie « cunt ». Tout cela nous laisse là-dessus avec deux indices: le potentiel magique et les organes génitaux féminins.

Wilde Weiber

Après quoi, le grand pouvoir de guérison de la force sauvage féminine est évoqué dans « Futha« . Ceux qui ont assisté à une naissance ou vu une lionne chasser connaissent l’esprit. L’esprit des « wilde Weiber » (allemand), les femmes sages et sauvages. « Futha » s’efforce en somme de se connecter à une époque antérieure à la dégradation de la femme en une machine de naissance et porteuse d’une culpabilité héréditaire éternelle.

Quant à »Futha« , en préparation depuis trois ans, le disque était terminé pour la production et l’impression au milieu de l’hiver, le jour le plus sombre de l’année solaire, le 21 du 12ème mois à 21h00.

De même, toute tentative de lier le groupe avec ou d’amener leur musique dans un contexte politique ou religieux moderne est inutile, car sans préjuger, HEILUNG essaie de relier leurs auditeurs à une époque antérieure à l’avènement du christianisme et des idéologies politiques modernes.

DERNIER ALBUM« FUTHA » – Toujours dispo via Season Of Mist

LINE UP

Kai Uwe Faust 
Christopher Juul
Maria Franz

TRACKLIST

01. Galgaldr (10:22)
02. Norupo (4:18)
03. Othan  (10:19)
04. Traust (9:49)
05. Vapnatak (4:03)
06. Svanrand (3:36)
07. Elivagar (8:45)
08. Elddansurin (8:05)
09. Hamrer Hippyer (14:17)

HEILUNG Online: Facebook

STRYPER Even The Devil Believes

STRYPER Even The Devil Believes

STRYPER devrait revenir le 4 septembre 2020 avec son nouvel album «Even The Devil Believes». Bien que le groupe soit connu pour sa foi chrétienne, ses décennies de carrière dans le heavy metal en ont fait bien plus qu’un groupe de «metal chrétien». Bien sûr, cela fait partie de qui ils sont, mais au bout du compte, ils sont simplement un groupe de heavy metal de longue date très respecté avec une renaissance en fin de carrière qui a prouvé que leur talent durable ainsi que leurs compétences musicales sont bien intacts.

« Nous sommes incroyablement heureux d’écrire un nouveau chapitre dans le livre de STRYPER« , explique le chanteur / guitariste Michael Sweet, également principal auteur-compositeur du groupe depuis sa création en 1983. « Cet album a été enregistré pendant la pandémie, et je crois que le message se rapporte parfaitement à l’époque où nous vivons. C’est un enregistrement d’espoir et d’inspiration puis une lumière dans les temps les plus sombres. « 

STRYPER avec Even The Devil Believes présentera un nouveau membre

Rempli des riffs de signature du groupe ainsi que des mélodies chargées d’harmonie et des thèmes positifs, le projet de 11 pistes au total représente le premier album studio de STRYPER qui présente Perry Richardson (Firehouse) à la basse et au chant.

«Perry a donc aidé à porter les choses à un nouveau niveau pour nous», dit Sweet. « Nous sommes honorés de l’avoir avec nous. »

Sweet a révélé que les membres du groupe ont délivré une détermination ciblée, un esprit de collaboration ou bien une exécution pointue pour le nouveau disque. Le résultat: une collection de chansons remarquables qui laisse d’abord un fort impact sur les auditeurs.

« Il a aussi une énergie qui ne ressemble à aucun autre album que nous ayons fait », affirme-t-il. « Nous avons même tiré ensuite une chanson du passé jamais entendue ou publiée, et ce faisant, nous avons ramené un peu de 1989 dans le mix. »

Les titres par ailleurs les plus remarquables incluent «Blood From Above», «Make Love Great Again», «Do Unto Others», «How to Fly», «Divider» et la ballade émouvante «This I Pray».

«La musique et les paroles sont solides comme le roc», explique Sweet. « Dieu a vraiment béni celui-ci et j’espère qu’il bénira aussi tous ceux qui l’entendent. »

Métal Celeste

En ce qui concerne les groupes révolutionnaires du genre métal chrétien, STRYPER se distingue pour sa marque de «métal céleste», son succès de crossover extraordinaire ainsi que sa vénérable endurance. Le groupe a pris davantage d’importance dans les années 1980 avec des succès du Billboard Top 40 comme «Calling on You», «Honestly» et «Always There for You» et a maintenu comme on pouvait s’y attendre une base de fans mondiale depuis.

C’est ainsi que les ventes d’albums de carrière de STRYPER dépassent les 10 millions dans le monde, dont la sortie multiplatine de 1986 «To Hell with the Devil». Le groupe est également entré dans l’histoire en enregistrant deux chansons simultanément dans le Top 10 de MTV avec les vidéos «Free» et «Honestly».

Une longévité sans faille

Aujourd’hui, plus de 35 ans après avoir émergé de la scène des clubs du sud de la Californie, le quatuor continue d’enregistrer, ainsi que de tourner et de se produire pour des fans fidèles du monde entier. Composé de trois membres originaux, dont les frères Michael Sweet (chant, guitare) et Robert Sweet (batterie), Oz Fox (guitare) et le plus récent compagnon de groupe, le bassiste chevronné Perry Richardson, le groupe se retrouve à certainement créer leur plus belle comme leur plus puissante musique avec Even The Devil Believes.

LINE UP

Michael Sweet – Chant / Guitares solos et rythmiques
Robert Sweet – Batterie & Percussion
Oz Fox – Chant – Guitares solos et rythmiques
Perry Richardson – Chant / Basse

Paul McNamara – Orgue, Claviers, Moog
Keith Pittman – Chant additionnel

STRYPER – Even The Devil Believes – TRACKLIST

01. Blood From Above
02. Make Love Great Again
03. Let Him In
04. Do Unto Others
05. Even The Devil Believes
06. How To Fly
07. Divider
08. This I Pray
09. Invitation Only
10. For God & Rock ‘N’ Roll
11. Middle Finger Messiah

« Even The Devil Believes » Sortie le 04.09.20 / Frontiers Music Srl

Album en pré-commande ICI

STRYPER Online: Facebook I  Site Officiel I  Instagram

ANGELS & AIRWAVES : ALL THAT’S LEFT IS LOVE

ANGELS & AIRWAVES : ALL THAT’S LEFT IS LOVE

ANGELS & AIRWAVES LÂCHE ALL THAT’S LEFT IS LOVE

Ce jeudi 25 juin le groupe américain Angels & Airwaves, mené par Tom DeLonge (ex-Blink-182), sort le clip du single All That’s Left Is Love, réalisé par Caleb Mallery.

Ce single sort dans un élan de solidarité. En effet, les bénéfices rapportés par ce titre serviront à l’organisation Feeding America, qui s’occupe de venir en aide aux Américain en manque de nourriture. Le but de ce titre: alimenter le fond créé par cette organisation pour venir en aide aux victimes des conséquences de l’épidémie de Covid-19ouifm.fr

Tom DeLonge a déclaré :

« Nous ne nous rendons jamais compte du lien que nous avons avec les autres avant qu’il ne disparaisse et bien qu’on ne soit pas capables de changer la première partie de cette phrase, je sais que nous pouvons changer sa fin. »

Le groupe de rock américain n’a pas explicitement précisé si All That’s Left is Love figurerait dans son prochain album, dont les détails n’ont toujours pas été révélés. Le groupe a déjà sorti auparavant les singles Rebel Girl et Kiss & Tell.

Du Punk Rock jusqu’aux anges

En premier lieu Tom DeLonge, un membre fondateur du groupe pop punk BLINK 182, a formé ANGELS & AIRWAVES en 2005. Un an plus tard, le premier album We Don’t Need To Whisper, atteint le numéro 4 du Billboard 200 et le Top 5 du rock moderne. Le I-Empire de 2007 a suivi, atteignant le numéro 9 sur le Billboard 200 et a présenté le tube radio rock « Everything’s Magic ». Puis en 2010, AVA a sorti Love et un an plus tard, Love: Part Two suivi d’un film acclamé par la critique, Love, projeté dans 460 cinémas à travers le pays lors d’une projection d’une nuit et d’un concert en direct intitulé Love Live.

Le dernier album complet du groupe était donc The Dream Walker de 2014, qui a atteint le n ° 1 sur iTunes et le n ° 5 dans le palmarès des meilleurs albums alternatifs de Billboard. Projet multimédia, l’album sort accompagné d’un roman graphique, de bandes dessinées et d’un court-métrage Blade Runner-Harry Potter, qui a remporté le prix de la meilleure animation au Festival international du court-métrage de Toronto.

Et des anges aux étoiles

En plus de son travail avec ANGELS & AIRWAVES, DeLonge a créé « To The Stars », une entreprise de divertissement multimédia qui crée du contenu original à travers la musique, le cinéma, la télévision et l’édition. Le contenu de To The Stars joue aussi un rôle essentiel dans « To The Stars Academy of Arts & Science » de DeLonge, un groupe de réflexion d’artistes, de scientifiques, d’agents du renseignement et d’experts en technologie qui explorent, conçoivent et éduquent le public sur des phénomènes scientifiques inexpliqués. DeLonge a également actuellement une série télévisée (« Strange Times ») en développement au TBS et produit actuellement une série documentaire en 6 parties sur The History Channel intitulée « Unidentified: Inside America’s UFO Investigation. » Il a composé de la musique pour les deux.

«Après mes enfants, la musique a été et sera toujours la chose la plus importante de ma vie», explique DeLonge. «Cela m’a tout donné – chaque opportunité et chaque relation que j’ai. Il n’existe pas de forme d’art plus forte que le rock’n roll pour transmettre un message galvanisant et, au bout du compte, changer des vies. »

ANGELS & AIRWAVES sont le chanteur / guitariste Tom DeLonge, le guitariste David Kennedy et le batteur Ilan Rubin, rejoints en tournée par le bassiste Matt Rubano.

Angels & Airwaves Online: Facebook I Site Officiel